Présentation

17 Février 2013 , Rédigé par Marie

Présentation

Le Ton-up a été créé en février 1999 sous la forme d’une loi d’association 1901 à but non lucratif. Cette association est présidée par Marie Leytère, Serge Tourres y est Trésorier et Alain Michau secrétaire. Elle est parue au journal officiel en février 1999 avec pour objet : promotion des motos anciennes anglaises et de la culture des années 50.

La préoccupation du début était de créer une structure administrative, légale et financière «qui tienne la route » tout en étant ultralégère. Bruno, avocat, amateur d’ancienne s’est donc employé, gracieusement, à nous rédiger des statuts ultra-light. Sans cotisation, notre énergie pouvait donc être utilisée à plein sur le fond et non sur la forme.

Une fois la structure installée, nous avons décidé de faire quelque chose autour de la moto anglaise* puisque nous la connaissions bien. Le constat a été vite fait : aucune manifestation d’anglaises n’existait en France. Nous nous sommes alors lancés.

La première fois en juillet 1999 à La Châtre. Il faut bien dire que nous avons «essuyé les plâtres». Nous étions un peu démoralisés mais avons pris le parti de tirer profit de nos erreurs. Il fallait changer de circuit, changer nos méthodes et avoir une vraie organisation.

L’aventure du Mas du Clos a donc débutée sur d’autres bases, plus solides, en avril 2000. Depuis l’objectif est de garder l’esprit, celui qui fait la différence. Aujourd’hui, des organisations plus volumineuses essaient de récupérer le concept. Il faut tenir bon et rester perméable face aux offres alléchantes, celles qui ont tant manqué au commencement de tout…

Maintenant à tous ceux qui persiflent que le Ton-up est un truc de «bourge ». Je leur répondrai, oui et alors, il en faut pour tout le monde. Non, ça c’est pour rire. Une partie de la réponse serait dans le fait qu’une anglaise ça se mérite et que rien n’est jamais acquis avec ces motos. C’est une histoire de respect. Il faut donner beaucoup pour une récompense peu probable. De plus, comptable ment parlant, le Ton-up reste la manifestation la moins chère sur le marché quand on fait le rapport temps passé sur la piste/coût de l’inscription. Il faut savoir aussi que l’équipe du Ton-up est constitué de bénévoles : des gens simples qui ne veulent pas faire d’argent avec tout. Ils aiment la moto, ils ont le sens de l’amitié et de la fête. Mais surtout ils donnent pour les leurs sans compter. La qualité n’est donc pas toujours synonyme d’argent mais d’énergie.

Mr et Mme Bardinon nous recevrons de 2000 à 2004, en nous faisant profiter de leur collection Ferrarri, et de ce site merveilleux. Ceux qui sont venus ces années-là ne sont pas prêts d’oublier ce circuit. Quant à nous, nous devions juste être à la hauteur, au niveau de cet endroit. Le Mas du Clos ça se mérite.

Du coup en 2002, 2003 et 2004 nous organisons des stages de pilotage pour motos anciennes (toute origine confondue, (ça c’est pour ceux qui disent que le Ton-up est nul parce qu’il n’accepte que des anglaises)

Ces stages se déroulent sur deux jours, sur circuit (Le Vigeant et Lurcy Levis). Les cours sont donnés par Adrien Morillas et William Coste (Champions du Monde d’endurance). Le but est de se sentir bien sur sa moto en ville et sur circuit, d’acquérir les bons réflexes, de connaître ses propres limites et celles de sa moto. Avoir des conseils de pros, de perdre ses mauvaises habitudes et de prendre ou de reprendre confiance après une chute ou un accident. Il n’y a aucune autre prétention dans ces stages que la sécurité.

En 2005 et en 2006 nous retournons à nos premiers amours sur le circuit de La Châtre. C'est bien mais les Trident sont un peu à l'étroit.

La gendarmerie locale, les riverains et la sous-préfète nous poussent à bout : on divorce à l'amiable avec La Châtre.

Cependant, à chaque fois qu'on passe tout près on a un peu de nostalgie de la « première fois » et de l'équipe circuit sympa, compréhensive et compatissante.

Cette même année, 2005, les Editions Larivière organisateurs du Bol d'Or Classic, nous propose un truc incroyable : collaborer à leur événement.

On réfléchit vite et on signe pour que 100 pilotes en motos anglaises d'avant 1980 s'alignent sur la ligne de départ après avoir passé le contrôle technique de la FFM.......Pari gagné. C'est dingue de se retrouver, Petit Ton-up, sur ce circuit de Formule 1 avec un jour que pour nous et deux manches le week end. On est dans la cour des grands. Nous avons l’honneur de nous installer pendant trois jours sur le paddock des F1…..

Du coup, nous sommes une dizaine à faire la formation de Contrôleurs Techniques FFM, histoire de montrer au monde de la moto que nous pouvons aussi nous auto-contrôler et que nous prenons la sécurité au sérieux. On est tous reçus.

Cette aussi cette année-là que, Jean Noël, Vincent et Gérard sont deuxième en Norton au Bol d'Or Classic. On vit cette superbe bagarre, on pleure, on rit, on hurle: ils font le podium.........Il se passe un vrai truc, une vraie émotion. On ne pourra jamais assez les remercier.

En cette année 2006 le virus est inoculé, nous décidons de fabriquer une Triumph Seeley aux couleurs du Ton-up, jaune et noire et nous l’engageons à l’épreuve reine du Bol d’Or Classic ….Cette moto a été construite grâce au soutient des membres du Ton-up. Nous organisons un concert rock’n roll sur notre paddock le vendredi soir pour rester dans l’esprit des années 60.

La vraie course, c'est un vrai truc de vrai fou.........Elle sera au départ en 2007 et 2008, pas de performance mais de l'adrénaline et de la solidarité à revendre

Nous resterons 4 belles années à Magny Cours contre vents et marées.

En 2008, la tempête emportera une grande partie de notre matériel.........Il en fallait plus pour nous coller au tapis

Parallèlement à ça on est sélectionné pour entrer dans la programmation du circuit de Lurcy Levis

Ce circuit est parfait pour nos motos. Nous y sommes une fois par an depuis 2007 le dernier vendredi et dernier samedi de juin.

Et puis un truc incroyable arrive en 2008: nous sommes sollicités pour rouler au Mans au cœur de la superbe manifestation « Le Mans Classic ».

Nous n’en revenons toujours pas. Magnifique souvenir : aucune moto n’avait tourné sur le grand circuit depuis 1966.

C’est la cerise sur le gâteau, un vrai frisson. Merci à nos hôtes, nous avons participés à la plus belle manifestation mécanique de cette décennie.

Depuis nous nous affûtons sur le circuit de Lurcy Levis, l’état des motos est exceptionnel. Nous équipe se solidifie et nous pouvons réunir tous nos participants autour d’un magnifique bœuf charolais à la broche et d’un concert. C’est un moment exquis hors du temps.

En 2012 nous décidons de faire notre manifestation sur 3 jours. Un format qui permet de faire ENFIN une épreuve d’endurance.

C’est un vrai défi pour notre équipe…..

2 pilotes

2 mécanos

1 responsable carburant

1 moto officielle

1 mulet

2 heures d’entrainement le jeudi 21 juin

1h30 d’épreuve le vendredi

1h30 d’épreuve le samedi entre 12h et 14h.

En 2013, on recommence. Il est possible que nous retournions au Bol d’Or Classic.

Marie

*anglaise : moto toujours d’avant 1988.